Projet d’envergure, La Mante Religieuz n’a pas fini de vous surprendre. Véritable entité dédiée à la culture hip-hop, cette association mêle plusieurs compétences artistiques (du graff au beatmaking) pour proposer des projets toujours plus audacieux. Le dernier en date : un EP 6 titres entièrement produit et clippé par des artistes originaires de la ville d’Annecy. Ça promet.

 

Comment l’idée du projet vous-est elle venue ?

La Mante Religieuz a été créé en février 2015 grâce aux efforts de rappeurs et graffeurs annéciens. L’association avait pour but de créer un lieu de rassemblement pour le mouvement hip-hop et d’ouvrir un studio d’enregistrement. Fédérant rappeurs, graffeurs, danseurs, vidéastes, chacun a apporté sa contribution sous l’impulsion de l’ancien président RO2TK.

 

 

Les membres du collectif peuvent-ils se présenter ?

Actuellement, l’équipe est composée essentiellement de rappeurs et beatmakers qui font vivre la structure physique. Mais nous avons la chance d’être entourés de liens biens ancrés tels que des graffeurs, danseurs ou Tony Schepens Production pour l’aspect image/vidéo.

Les MC’s sont Corsemo, Yanakin, Ydeal, Litige, DA, Scrofy, MCK42, Curtis GD et The Cook. Ce dernier est également DJ et beatmaker. Il compose les instrus pour le collectif avec O’Skool, et les deux composent les Soulvivorz. Matt s’est récemment ajouté en tant que beatmaker. Nous vous invitons à les suivre collectivement ou sur leurs pages personnelles, tant les univers sont différents.

Le nom “La Mante Religieuz”, quant à lui, est un dérivé en hommage au collectif de graffeurs LMR avec qui nous travaillons, sur les visuels, ou encore l’aspect événementiel.

 

La Mante Religieuz n’est pas qu’un collectif de hip-hop, mais intègre d’autres disciplines (vidéo, graphistes) pour créer une entité pluriculturelle. Que vous apporte ce mélange de compétences ? Ce modèle est-il nécessaire pour mener un projet artistique de A à Z ?

Au départ, le hip-hop est un mouvement comportant cinq disciplines : graff, danse, rap, DJing, beatboxing. L’association La Mante Religieuz à l’heure actuelle répond à ces cinq disciplines : LMR pour le graff, Bboy Pequeno, Bboy, LuLu, Bb Sam pour les danseurs, toute la troupe de La Mante pour les rappeurs et enfin, Lulu au beatboxing.  Vous pouvez tous les retrouver dans les événements organisés par l’association.

Aujourd’hui, les moyens d’interaction, de partage, de consommation de nos arts ont évolués. Le public attend de nous d’être visibles sur tout support, rapidement. L’ouverture du crew aux équipes de photos, vidéos, etc… était donc obligatoire pour le fonctionnement et l’aboutissement de nos projets. Les partenariats avec Tony Schepens Production pour les clips a été fait, et avec Mada Prod pour la partie photo et light painting, consolident le travail de chacun. Ce mélange de compétences et cette proximité entre les acteurs permettent d’être plus créatif, de partager les réseaux de communications, mais aussi de dépasser ses exigences grâce à la force du nombre. Nous évoluons tous ensembles en symbiose grâce au crew.

 

 Vous avez sorti le dernier EP de Corsemo, Pas à Pas, il y a quelques mois. Comment s’est passé la production du disque ?

L’EP s’est fait “Pas à Pas” entre Corsemo et les producteurs de l’association ! (rires) Corsemo a enregistré au studio des morceaux écrits sur face B et d’autres sur les instrus de The Cook et O’skool qui ont produit le projet. Il a fallu quelques mois pour que les textes soient mixés et masterisés par nos deux maestros.

L’album est sorti le 10/01/19 sur toutes les plateformes de streaming. Retrouvez 2 sons : Cran-Gevrier et Pas à Pas sur youtube ainsi qu’un featuring avec Zedaka et Drk « QCF ».

 

Vous avez pu organiser un évènement au Brise Glace, à Annecy. Quel est le discours des SMAC vis-à-vis de votre projet, quand vous allez à leur rencontre ?

Les SMAC (Scènes de Musiques Actuelles) ont pour mission de diffuser des musiques avec une pluralité-culturelle. Le Brise Glace est une association, il était donc tout à fait normal que nous collaborions ensemble afin de représenter le hip-hop sur Annecy. Le dernier évènement s’est très bien déroulé, la scène était pleine, nous avons donc prouvé que le hip-hop est une musique actuelle. Nous allons donc continuer le partenariat en ayant pour but de faire participer le maximum de gens, de les impliquer, leur donner des envies.

 

 

Quel est votre lien avec les autres crews locaux ? Il me semble que vous connaissez bien Le Cercle Prod, que nous avons interviewé il y a quelques semaines…

Notre démarche est associative, nous souhaitons donc permettre l’accessibilité aux acteurs de la région de pouvoir se produire. Notre logique est de s’unir afin de créer des choses plus grandes.

Le Cercle Prod est un crew très actif, nous les avons rencontré à travers différents événements organisés par Ludo Mtti du Posse33. Comme nous, leur démarche est constructive, on ne peut que les suivre de près ou de loin. D’autres crews existent comme la Sheat Squad, présent au dernier Open Work au Brise Glace. Il faut venir aux événements pour découvrir les talents de notre département !

Nous sommes actuellement en train de travailler avec la page Open Barz, afin de créer de nouveaux événements, permettant aux crews, MC’s, de se réunir, progresser, gagner des contacts… Restez connectés !

 

Vous allez jouer au BarBar Pub le 19 mars prochain, pourquoi on ne doit rater votre set sous aucun prétexte ?

Pour animer la soirée du mardi au BarBar Pub, nous allons nous déplacer en équipe, un show sera proposé par les MC’s de l’association présent et notre DJ assurera la fête jusqu’à deux heures du matin ! Nous resterons sur place pour passer la soirée avec vous et mettre le feu toute la nuit ! Aucune excuse pour les MC’s d’Albertville de ne pas venir puisqu’ils auront la possibilité de prendre le micro durant la soirée ! Nous sommes ouverts et toujours d’attaque pour s’ambiancer !

 

Quels sont vos futurs projets ?

Une série de freestyle (16 mesures individuelles) pour présenter chaque membre de l’équipe en partenariat avec la page Open Barz et qui sera clippée par Tony Schepens, et l’EP d’Ydeal qui sort prochainement.

Sur Soundcloud, nos beatmakers lâchent des instrus inédites toutes les semaines, et sur YouTube, es hits inédits des différents membres du crew.

Nous continuerons l’Open Work organisé avec le brise glace, nous allons mettre en place un concours scénique de rap sur Annecy, et peut être (on ne peut pas encore le révéler), une belle première partie d’un groupe mythique du rap français !

 

Le mot de la fin ?

Rendez-vous ce 19 mars à 22h au BarBar Pub !

 

Retrouvez La Mante Religieuz sur :

Catégories : Interviews